La journée du 9 novembre, placée sous le signe d’une réflexion nationale sur le problème douloureux du harcèlement, a donné l’occasion à la classe de 6B d’en débattre en classe et de proposer des travaux personnels afin d’illustrer le sujet.

Comme toutes les classes du collège, la classe de 6èmeB s’est donc penchée sur la notion de harcèlement, afin de mieux en percevoir toutes les dimensions. La spontanéité des échanges a permis de dresser assez vite un état des lieux de ce que la classe savait déjà de ce phénomène.

On a ensuite pu compléter cette première étape de réflexion par une discussion consécutive à la projection de la vidéo « Le toréro du préau », qui derrière son apparence ludique met parfaitement en évidence le caractère destructeur du harcèlement. Personne ne s’est d’ailleurs laissé berner par l’aspect cartoonesque du document et chacun a su en faire une vraie interprétation.

Les cahiers d’écrivain ont servi de caisse de résonance à tout ce travail, par le biais d’acrostiches, d’abécédaires, de BD ou de poèmes… Celui de Titouan mérite d’ailleurs d’être ici diffusé -avec l’autorisation de l’auteur !!

H ausser le ton, tu le voudrais mais tu n’oses pas/ A peine arrivé, on t’insulte/ Regarder ailleurs, les ignorer/ Ça ne sert à rien, ils continuent/ En fait, tu les ignores et c’est pire/ L’heure du repas arrive/ Et tu es seul. Les autres essaient de te voler/ Mais cette fois-ci, tu te caches pour manger/ Et tu espères que cela s’arrête/ Ne se rendent-ils pas compte que ça te fait mal ?/ Tu en as assez, tu voudrais pleurer.

Titouan M.

acrostiche de Titouan -  voir en grand cette image
acrostiche de Titouan