Pour la troisième année consécutive, l’Hospitalité Saint-Thomas de Villeneuve a accueilli, lors de la Semaine du Goût, une classe de sixième du collège. C’est la 6B de Mme Melscoët qui a répondu à l’invitation des animatrices Kristenn Sourdin et Katell Cornillet. Il faut reconnaître que le thème retenu était plus qu’alléchant : le chocolat !!

Mais pas de dégustation sans se remonter les manches…ni sans « affronter l’ennemi » !! Mission du jour ? Réaliser, par équipes « collégiens/résidents », un tableau à la Arcimboldo, dont le chocolat constituait l’élément central. Une épreuve artistique alliant Nature et gourmandise sans faire tache (ou presque…) ?

C’est possible : suivez la recette !

Avant de passer à table, les élèves de 6B ont dû travailler en classe, depuis la rentrée, sur le thème du chocolat. Poésies, comptines, vidéos, dictées, recettes réelles ou pastichées à l’envi (merci le « Chocobave » de Merwan..!) ont ainsi rythmé les séances du cours de français. Le sujet, franchement fédérateur puisque donnant à chacun l’opportunité d’exprimer ses goûts, n’a pas été difficile à digérer pour la classe, qui a profité de l’occasion pour enrichir, non son menu, mais son lexique.

La découverte de l’auditorium dans lequel se déroulait la journée à l’HSTV a permis de faire écho à ce travail préparatoire : une exposition variée présentait de nombreux ustensiles de cuisine évoqués en classe, parmi lesquels la fameuse chocolatière. Reproductions d’affiches d’époque, boîtes et gadgets publicitaires de marques célèbres, photographies, citations sur le chocolat et vraie cabosse : de quoi garnir de notes copieuses le cahier d’écrivain apporté pour la circonstance.

Ustensiles en expo !
Ustensiles en expo !

Mais attention : les élèves n’avaient pas que ce cahier dans leur musette : ils avaient tous eu pour mission de se constituer un bocal (une boîte… un sachet…) rempli d’éléments glanés dans la nature, en ce début d’automne. Pour une fois que le travail scolaire offrait la possibilité de partir en balade… Mousses, châtaignes, bogues, plumes, feuilles mortes ou pas…, écorces, petites pierres, herbes ou même fleurs (merci Titouan et ses hortensias) : le contenu était riche et devait permettre de répondre à la consigne du défi du jour.

La nature mise en bocal !
La nature mise en bocal !

Après le temps d’exploration de la salle, les élèves ont en effet été invités à se répartir autour des tables où les attendaient des résidents désireux de mettre la main à la pâte…ou seulement curieux d’observer le travail créatif promis. En une heure environ, il a fallu imiter l’un des portraits réalisés par Arcimboldo en s’inspirant des reproductions affichées aux murs : le contour devait être repassé au chocolat chaud, à l’aide d’une poche à douille, avant d’être complété par les éléments naturels apportés.

Remise de la poche à douille
Remise de la poche à douille

Il en a fallu du doigté….car le chocolat chaud ne se laisse pas faire et a une fâcheuse tendance à déborder de partout. Surtout quand on l’aide ! Nos valeureux candidats se sont vite retrouvés avec les mains bien poisseuses…mais étonnamment, nul n’en a semblé bien contrarié !! On a même pu voir des doigts se tremper délibérément dans le chocolat….et de l’avis de tous, cette matière première-là était diablement savoureuse ! Que dire des candidats adultes, sinon qu’ils se sont révélés tout aussi indisciplinés que leurs jeunes partenaires ! Tant bien que mal, le portrait fut tracé et chocolaté puis fourré de feuilles, fleurs, foins….collés à la colle en tube, en pot (ah…..la colle Cléopâtre, dont l’odeur a presqu’autant séduit que celle du chocolat) ou en pistolet. On a quand même déploré quelques accidents de bocaux…

Un ex-bocal…
Un ex-bocal…
Travail soigné…
Travail soigné…

En fin de séance, la galerie fut exposée et le binôme Camille-Yaël a eu pour mission de nommer et noter les œuvres : on a donc côtoyé "Moustachu", "Magnificos", "Bouledogue", "Farfouille", "Notre-Dame de Moncontour", "Forêt d’automne" ! Afin de décerner la palme du jour, on a ensuite eu recours au vote et c’est le « Floral » qui a remporté les suffrages sous les applaudissements de tous.

Galerie de portraits !
Galerie de portraits !
A l'heure du vote !
A l’heure du vote !
« Floral », oeuvre lauréate !
« Floral », oeuvre lauréate !

La classe n’a pas ménagé ses efforts pour ranger la salle …mais a échappé à la corvée vaisselle qui a dû se révéler ardue vu l’enthousiasme débordant, et osons même « dégoulinant » de nos 6B décidément pas au régime !! Après le détour par la buvette pour le chocolat chaud réglementaire, c’est la fontaine qui a été assiégée et asséchée : chamallows et morceaux de brioche sur piques à brochettes ont vu passer une véritable tornade gourmande !

Grand ménage !
Grand ménage !
 A la buvette !
A la buvette !
Quand l'appétit va…
Quand l’appétit va…

Temps fort et symbolique à la fois en fin de journée : Mme Olivier, venue escorter la troupe de marmitons, a procédé, avec Gabrielle, éco-déléguée de la 6B, à la remise officielle, dans le cadre du projet « Développement durable » du collège, d’un nichoir à l’HSTV ! Le collège, refuge LPO, a ainsi tenu à souligner que la préservation de l’environnement constituait un élément fondamental de son action et qu’elle s’ancrait aussi évidemment dans les actions intergénérationnelles.

La remise du nichoir !
La remise du nichoir !

Un après-midi sans nul doute copieux pour tous mais qui n’a pas dû peser lourd sur l’estomac tant il s’est effectué dans la bonne humeur !