Pour marquer d’un sceau festif ce dernier jour de cours tant attendu avant des vacances de Noël forcément bien méritées, le créneau 13-14h de ce vendredi 21 décembre a revêtu les habits d’une « pause méridienne récréative et culturelle » selon le mot d’accueil de Madame Aubertot, principale du collège. La salle polyvalente de l’établissement a en effet permis à une centaine d’élèves de venir applaudir certains de leurs camarades, artistes du jour !

Il aura fallu 4 réunions de 8 des membres du Conseil de la Vie Collégienne pour mettre en place ce temps festif, sous la houlette d’Ingrid, assistante d’éducation, qui a su impulser le bon tempo afin de voir se concrétiser cette parenthèse musicale. Recherche de têtes d’affiche en premier lieu, mais aussi de bénévoles, participation à l’agencement de la salle, communication autour de l’événement : du vrai travail, réglé comme du papier à musique ! Public de choix, trié sur le volet évidemment !! Disons surtout qu’il a bien fallu imposer des inscriptions préalables afin de s’en tenir à la jauge adéquate pour la salle. Impossible en effet d’accueillir tout le monde…c’est pourquoi Malo et Aodren, en charge de gérer les entrées, ont eu fort à faire et auraient presque dû jouer les Cerbères tant les négociations furent âpres : entrera ? entrera pas ?! Le show a démarré allègrement, après le mot d’accueil de madame Aubertot qui a appelé chacun à profiter de ce moment particulier tout en sachant offrir aux artistes une qualité d’écoute à la hauteur du « courage » dont ces derniers allaient faire preuve en se produisant ainsi. Une petite mise au point de la part d’Ingrid, histoire de présenter les rouages de l’orchestration, et en avant la musique ! Deux élèves de troisième, Candice et Chloé, promues animatrices du jour, ont accompagné les sept prestations annoncées. Un petit plus inédit est venu scander les passages : les intermèdes d’un duo de « Mini-Cruches » bluffantes ! Agathe et Juliette, jumelles de sixième, ont en effet prouvé qu’elles n’avaient pas que leur ressemblance physique en partage mais également un sens du jeu, de l’humour et de la dérision franchement décapant et bienvenu !

The boss, les présentatrices, les Mini-Cruches !
The boss, les présentatrices, les Mini-Cruches !
Mini-Cruches mais pas que !!
Mini-Cruches mais pas que !!

Place au spectacle ? L’éclectisme n’a pas manqué : styles, époques, instruments, émotions dégagées… une jolie palette a pu se déployer. Colorations d’autant plus variées que les interprétations offraient de nombreuses facettes avec côté chant du solo, du duo, du chant choral, du chant en groupe ; côté instruments ? Piano, guitare folk, basse, batterie, flûte traversière…et leurs pratiquants chevronnés ou tout neufs : Cynthia, à la guitare depuis septembre, et Florentin, bassiste depuis un mois seulement, n’ont pas démérité, loin s’en faut !

Musique actuelle : THE groupe !!
Musique actuelle : THE groupe !!

On est alors passés d’une tonalité à l’autre. Appels à la bonne humeur avec le groupe de musique actuelle, coaché par madame Morant qui a sollicité le concours de l’assistance, invitée à claquer des doigts pour marquer la cadence sur le titre bien connu des Poppys, Non non rien n’a changé. Plongée dans l’imaginaire du cirque avec quelques morceaux choisis du travail entamé cette année sur ce thème par la chorale : ça se trémoussait à l’envi dans les rangs des choristes, qui donnaient à voir et à entendre le passage d’une parade !

Choristes et chef de choeur !
Choristes et chef de choeur !

Moments plus doux avec des titres comme Mini World, interprété sans filet, a capella, par Enora ou Faded proposé à la flûte traversière par Alice.. Moment émouvant même avec le très joli duo formé par Charlotte et Rosalie sur Mad World de Gary Jules.

Alice et sa flûte
Alice et sa flûte
Beau duo, voix vibrantes.
Beau duo, voix vibrantes.

Moments de frisson peut-être avec Charlotte encore, que l’on a retrouvée en solo, s’accompagnant à la guitare, dans une très belle interprétation de La Chanson de Prévert de Serge Gainsbourg. Frisson à n’en pas douter avec Clémentine, au piano et au chant avec un titre de Beyoncé mais surtout avec Papa, message puissant où se retrouvent les mots de Christophe Mae et de La Fouine.

Clémentine, tout en émotion…
Clémentine, tout en émotion…

Si l’on compile les points forts de ce Midi des Talents, que retient-on ? Des organisateurs impliqués de bout en bout, un public qui a pleinement répondu à l’exigence d’une écoute bienveillante et active, des « Mini-Cruches » qui ont tout de « Grandes » (artistes, pas cruches !!), des musiciens/musiciennes, chanteurs/chanteuses motivés et généreux : de quoi signer une jolie partition festive !!

Un public de choix !
Un public de choix !

Morceaux choisis de la playlist du Midi des Talents ?! https://www.youtube.com/watch?v=V9Po8lSIKww : Les Poppys https://www.youtube.com/watch?v=60ItHLz5WEA : Alan Walker https://www.youtube.com/watch?v=4N3N1MlvVc4 : Gary Jules

Voir en ligne : COUP DE COEUR MUSICAL ET CULTUREL ? LA CHANSON DE PREVERT, Serge Gainsbourg