Activités et productions de la section LCA

Option LATIN ? Un effet MONSTRE !!!

Tout le monde le sait…le latin est une langue morte…Que peut-il dès lors advenir des malheureux élèves, inconscients ou téméraires, qui osent s’y frotter ?….. Hélas, force est de constater qu’après cinq semaines seulement de balbutiements du sombre refrain "rosa, rosa, rosam…" , les effets sont flagrants. C’est une lourde pathologie antique qui s’est abattue sur la section : des mutations mythologiques !! En voici la preuve, grâce à des clichés volés pendant une heure de cours assurée par la Circé*** locale, Mme Melscoët….

Cerbère ou Chimère …
QUESTIONS POUR UN CICERON !

Temps fort le 1er février pour les 27 latinistes des niveaux 4e et 3e : un vendredi après-midi entièrement consacré à la pratique -parfois bruyante !- d’une langue morte ! Gageure née d’un projet envisagé depuis plus d’un an par Armelle Guéguen, libraire lamballaise de La Cédille (et ancienne enseignante de Lettres) et Gaëlle Melscoët, professeure de Lettres Classiques du collège : réunir les élèves autour d’un challenge qui mettrait le latin à l’honneur. Sont venus étoffer les rangs Louisette Le Normand, cliente de La Cédille passionnée de mythologie et Noël Perraudeau, professeur de Lettres Classiques au lycée Henri Avril, désormais en retraite. En trois heures, on a ainsi pu enchaîner questionnaires variés, épreuve orale et banquet de circonstance, avec comme seule devise le fameux mot d’Horace, mis en évidence… sur le t-shirt de Rosalie, élève de 3e !

LES LATINISTES ET L’ORIENTATION ? PROFESSION : ARCHEOLOGUE !

Le vendredi 2 février a offert aux élèves de troisième la possibilité de réfléchir à leur parcours et aux formations qui pouvaient s’offrir à eux. Les latinistes de niveau 4e et 3e ont évidemment saisi l’occasion pour se démarquer un peu des choix d’orientation par trop convenus en rencontrant un archéologue, Romuald Ferrette, chargé de recherches à L’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) !