Le lundi 27 novembre, les élèves de Quatrième C se sont rendus à Saint-Brieuc dans le cadre d’une journée intégralement consacrée au thème de la Justice.

Cette sortie pédagogique répondait à un double objectif :

  • conclure une séquence de Français portant sur la représentation du monde judiciaire dans les récits réalistes du XIXe siècle.
  • préparer le chapitre du programme d’E.M.C sur le droit et la Justice.

Dans la matinée, les élèves, scindés en deux groupes, ont assisté à des audiences à juge unique dans la salle principale du palais de Justice de Saint-Brieuc. Les chefs d’inculpation se sont révélés très divers : ramassage illégal de coquilles Saint Jacques, agression sous l’emprise de l’alcool ou vol d’essence dans une station service par exemple. Les élèves ont donc entendu des interrogatoires et des plaidoiries variés.

Ils ont ensuite interprété les personnages d’un procès dans une salle d’audience annexe, généreusement mise à disposition par Mme Zucarelli. Il s’agissait pour eux de jouer le procès d’un personnage fictif né sous la plume de Maupassant. Les protagonistes de « La mère aux monstres », « Une vendetta » et « L’ivrogne » ont donc défilé devant la barre, jusqu’au délibéré, proposé par un jury d’élèves spectateurs.

L’après-midi était dévolu à la projection, dans une salle du club 6, du film « L’Hermine » de Christian Vincent. Le personnage principal, joué par Fabrice Luchini, est un juge inflexible, haï de ses pairs, qui se trouve confronté à une sordide affaire d’infanticide.

Le film, qui s’inscrit dans la tradition du cinéma social et réaliste, a le mérite de raconter la quasi-intégralité d’un procès, depuis le point du vue du président de séance mais aussi des jurés.