Deux groupes d’élèves, l’un de 3e, l’autre de 5e, ont investi un lieu polyvalent de Moncontour, la Résidence des arts/Bibliothèque. Deux types d’activité. Deux bonnes raisons de se délocaliser !!

LIRE : premier chapitre de l’histoire ? Un groupe d’élèves de 5e, dans le cadre de l’Accompagnement Personnalisé, s’est rendu déjà par deux fois dans l’un des deux espaces évoqués précédemment : la bibliothèque. Pas originale, la sortie ? Étonnamment si, dans la mesure où très peu d’entre eux, quoique que collégiens à Moncontour depuis 2 ans, connaissaient déjà le lieu !! Finalité des visites ? Découvrir, choisir, lire, des romans, BD et albums traitant avant tout d’aventure. L’offre, différente de celle du CDI du collège et nourrie des apports de la Bibliothèque des Côtes d’Armor, avait de plus été ciblée à destination du groupe, lors de la première visite, par Valérie Pécheux, animatrice polyvalente de ce lieu polyvalent ! De façon plus globale, c’est bien le fait de diversifier les modalités d’accès au livre et à la lecture qui est ici au cœur de l’objectif.

Valérie Pécheux maîtresse des lieux
Valérie Pécheux maîtresse des lieux

Question et inquiétude pour certains : « mais moi je ne lis jamais… » Pourtant, on emprunte, chacun à sa mesure : roman graphique sur Anne Frank, BD sur Mandela, roman de Mickaël Ollivier ou de Stephen King…

L'embarras du choix…
L’embarras du choix…

…et on lit, dans des conditions très exotiques parfois !!

Lecture sous baldaquin !!
Lecture sous baldaquin !!

En classe, on a déjà commencé à envisager une restitution de ces lectures sous forme créative : mini-livret, "cocotte", boîte… Sur place ? On a aussi réservé une séance supplémentaire afin de restituer les derniers titres empruntés !

DIRE : second chapitre de l’histoire ? Le mardi 5 juin, c’est cette fois l’espace dévolu à la Résidence des arts qui a accueilli un groupe de 24 élèves de 3e pour un atelier théâtre mené par Thomas Suel, artiste du nord de la France, actuellement en résidence à Moncontour. Les élèves, en écriture dès le début de l’année scolaire sur le thème de la ville de Moncontour et engagés par ce biais dans un projet interdisciplinaire, ont testé leurs textes en mise en voix, l’ont assorti d’un accompagnement lors du cours d’Éducation musicale et chant choral, d’une chorégraphie en EPS et d’une production en Arts plastiques. Avec ce nouvel atelier, ils ont profité de l’expérience de Thomas dont le travail artistique est d’écrire, de mettre en voix et d’entourer ses textes de musiques pour des spectacles de « poésie sonore ». Des activités autour de l’expressivité de la voix, du rythme et de la polyphonie du chœur, ont permis aux élèves de découvrir les possibilités d’expression et la portée de leurs mots.

Atelier choeur en clair obscur…
Atelier choeur en clair obscur…

Leurs retours ont été très positifs. Antoine nous dit par exemple : « Cette séance m’a énormément plu, nous avons pu faire des exercices plutôt originaux et sympathiques ». Guillaume ajoute : « Il nous a fait sortir de notre zone de confort et cela m’a fait du bien de m’exprimer avec cette liberté ». Ce moment fort, rendu possible par l’invitation de Valérie Pécheux, a pris d’autant plus de sens dans ce lieu, entre ces murs, au centre de cette ville dont parlent leurs poèmes. Chacun est sorti enchanté de cette expérience, les élèves remerciant chaleureusement Valérie et Thomas à l’issue de la séance, pour ce moment riche et partagé.

Voir en ligne : Découvrir Thomas SUEL