Dans la saison 1, vous les aviez découverts réunis à l’HSTV de Moncontour ! Vendredi 29 novembre, ils se sont retrouvés… Qui ? Mais les élèves de 3A et leurs résidents attitrés, dans le cadre du projet « Autobiographie fictive/autobiographie réelle » ! Et comme dans toute bonne série à suspense, il a fallu du neuf : si les acteurs sont restés les mêmes, c’est le décor qui a changé. Une fois n’est pas coutume, ce sont en effet les résidents qui se sont déplacés, escortés par les deux animatrices de l’HSTV Kristenn Sourdin et Katell Cornillet et par deux stagiaires. Ils sont arrivés à 14h00 tapantes, pile pour l’heure du cours en AP !

Le cours du jour s’annonçant quelque peu différent d’une heure classique, on avait réservé le foyer des élèves afin de réunir tout ce beau monde dans un cadre plus convivial, moins compassé, plus propice aux échanges ! Quitte à jouer la carte de l’exceptionnel, la séance s’est ouverte sur un mot d’accueil très chaleureux de Madame Aubertot : la principale du collège a en effet tenu à souligner combien la dimension intergénérationnelle constituait un axe important des apprentissages des élèves et que des rencontres de cette nature, mêlant ancrage dans les programmes scolaires et découverte bienveillante de l’Autre, étaient un réel plaisir…d’autant que c’était aussi l’occasion pour les résidents de l’HSTV de venir dans l’établissement !

L'accueil par Madame Aubertot
L’accueil par Madame Aubertot

Le ton étant donné, le travail a commencé… Il avait quand même d’abord fallu reformer les petits groupes : les aléas des maladies de saison ont laissé des élèves sur le carreau ; pour certains -dont la bonne humeur et le coup d’œil amusé sur l’assemblée du jour n’ont pas fait défaut (« on devrait refaire une rencontre juste pour boire le thé » a taclé Gurvann ; « chiche » a répondu Mme Melscoët )- ce fut même la deuxième fois !!

On recopie sa prose…
On recopie sa prose…
Les optimistes amateurs de thé !
Les optimistes amateurs de thé !

Quelques opportunistes -au féminin (!) se sont saisi de l’occasion pour se glisser dans un groupe devenu véritable fan-club, autour de l’incontournable et diserte Mme Huet, et ce en dépit des protestations liminaires des « officielles » (« Ah non ! C’est la nôtre ! » s’est spontanément exclamée Sarah).

Le fan-club !
Le fan-club !

L’heure a été rythmée par deux temps bien distincts. Tout d’abord, ce fut un retour des élèves vers « leur » résident afin de lui lire -pour vérification des informations- la biographie qu’ils avaient réussi à reconstituer d’eux, à la suite du premier rendez-vous. Les travaux avaient été complétés et rédigés (voire illustrés) soit en classe soit à la maison, dans le cahier d’écrivain.

Brevet ou certificat d'études ?!…
Brevet ou certificat d’études ?!…
M.Chapelain et ses biographes
M.Chapelain et ses biographes

Manifestement, nos collégiens avaient été attentifs car les résidents n’ont souvent eu qu’à confirmer la véracité des propos tenus. Toutefois, ces derniers ont apporté de nouvelles pépites à la collecte initiale. Le groupe d’Aurore, Maïwenn et Mathias a ainsi découvert qui était René Coty : la mère de leur interlocutrice avait en effet été employée chez ce Président de la République Française, du temps où il exerçait encore comme médecin généraliste au Havre !

Une leçon d'histoire !
Une leçon d’histoire !

Dans le second temps de la séance, ce sont les élèves qui ont écouté : les résidents avaient en effet à leur tour rédigé des biographies « par anticipation » visant à inventer un avenir à des collégiennes volontaires qui s’étaient laissées photographier dans ce but.

Mme Huet fait la lecture !
Mme Huet fait la lecture !

On a donc pu entendre, lues par Mme Huet mais également par Nicolas ou Baptiste, les « vies à venir » de Betty, Clémence, Léa, Lola, Cynthia, Lorine, Aurore, Maïwenn, Sarah. Difficile de ne pas rire en découvrant alors une Léa guide touristique en Grèce, une Clémence professeure de mathématiques à la fac de Rennes, une Cynthia vendeuse de glaces sur les plages, une Aurore fan de valses, une Maïwenn hyper-pro de plongée sous-marine ou une Lorine catcheuse ! …sans parler des perspectives amoureuses évoquées..! Devant l’engouement massif pour les destins tracés par les résidents, une dizaine d’autres élèves ont demandé à être à leur tour photographiés. Autant dire que le ou les prochains rendez-vous « biographie » seront attendus !

On sait d’ores et déjà que le travail se poursuivra, toujours dans le cadre de l’AP, par des propositions de mise en voix d’extraits des textes produits par les élèves. Et pourquoi pas une séance commune avec nos résidents..? Manifestement, des deux côtés, on a du souffle à partager !